Jérôme PISANI- Praticien Feldenkrais & Tomatis®

Jérôme PIsani
Père de deux enfants, je suis praticien de la méthode Feldenkrais depuis 2004, formé au travail avec les enfants neuro-atypiques par Eilat Almagor (Dr en Neuro-physiologie, enseignante internationale Feldenkrais, formée par Moshe Feldenkrais). 
Je suis également formé au développement moteur du nourrisson (méthode BMC),  praticien Tomatis® et ex-metteur en scène de spectacles jeune public. J’enseigne en Ile de France et en province auprès de différents publics (nourrissons, enfants, adultes, enfants ou personnes handicapées, personnes âgées, artistes, thérapeutes…). 
J’interviens régulièrement pour la mutuelle MGEN dans la prévention des troubles de la voix et des TMS (troubles musculo-squelettiques). J’ai donné des formations  en entreprise, à l’école nationale de kinésithérapie de Saint-Maurice, ai participé au début de la Clinica Feldenkrais pour les enfants près de Venise (centro medico Viola).… Depuis 2009, j’interviens dans le cadre des formations professionnelles Feldenkrais en France et en Italie (Paris 12, Paris 13, Paris City 1 et 2, Strigara 4 et 5). 
J’enseigne les cours de groupe et reçois en séance individuelle (Intégration fonctionnelle) à Paris, Saint-Germain en Laye (78), Charenton (94)Hyères (83).

Je suis une belge émigrée au Québec en 2008.

Je suis enseignante de formation. J’ai enseigné aux adolescents et aux adultes.Je fus parent-éducateur J’ai scolarisé mes 3 enfants à la maison, durant 6 ans. J’ai vécu le processus diagnostique pour l’un de mes enfants qui est asperger. 

J’offre des services d’accompagnement aux apprentissages scolaires à l’aide de la Méthode Tomatis®, tant dans le cadre de la fréquentation d’une école que dans le cadre de l’école à la maison. Batterie, clarinette, flûte et piano enchantent la maison tous les jours, grâce aux pratiques de mes enfants. 

Je suis formée aux techniques de programmation neuro-linguistique (PNL) et de Process Communication® (PCM®)J’ajoute ma formation aux réflexes primitifs (RMTi®) à mon observation et aux conseils que je peux offrir aux clients. Ces réflexes archaïques ou primitifs peuvent parfois nous rendre la vie plus compliquée, à certains moments. 

Je propose des rencontres en visio. La plupart du temps, j’échange d’abord par écrit avec les parents. Puis une rencontre Zoom a lieu et je désire entrer en contact avec l’enfant. 

En collaboration avec Jérôme Pisani, praticien Feldenkrais et consultant Tomatis, je réalise un programme musical selon la Méthode Tomatis®. Il peut être composé de musique de Mozart, de chant grégorien, de valses, de marches, des voix parentales, … 

Afin de réaliser les écoutes Tomatis®, un Talks’Up®contenant un programme adapté à vos besoins est mis à votre disposition. Lorsqu’un enfant débute un processus de travail avec la méthode Tomatis®, il sera proposé à l’un des parents de faire l’écoute avec l’enfant.

Je suis à votre disposition pour répondre à vos questions. Au plaisir de vous rencontrer.

Au cours de mes quatre ans de formation (1966 à 1970) de professeur d’éducation physique, carrefour de toutes les sciences humaines, j’ai pu aborder et approfondir la connaissance du mouvement au travers des domaines scientifiques de l’anatomie, la physiologie, la psychologie (sciences cognitives, contrôle moteur, imagerie mentale, développement de l’enfant). En développant ma spécialisation en danse contemporaine, j’ai enseigné auprès d’étudiants à la Faculté des Sciences du Sport, m’attachant aux implications de l’expressivité du corps et de son pouvoir de communication.


Les expériences menées en tant que chorégraphe pour des amateurs (associations et université) m’ont dirigé vers des recherches du mouvement dansé et ses représentations mentales, qui ont donné lieu à des travaux pour l’obtention d’une maitrise et d’un DEA en STAPS (Sciences et Techniques en Activités physiques et Sportives).


Je suis diplômée en Méthode Feldenkrais depuis 1988 suite à la première formation en France (Paris 1) de 1984 à 1988 sous la responsabilité de Myriam Pfeffer.


En 1991 j’ai découvert le monde de la surdicécité à la suite d’une étude de cas durant 8 mois portant sur le développement neuromoteur et cognitif d’un enfant de 7 ans dont les circonstances d’évolution n’avaient pu être mises en place. Malgré le retard pris dans les étapes du développement de cet enfant, des possibilités offertes par l’exploration en Feldenkrais ont été testées, donnant ainsi des résultats très encourageant. À partir de ce moment, je suis devenue consultante en motricité (centre de ressource du CRESAM*) pour des enfants, adolescents et adultes atteint de surdicécité et développant par ailleurs des syndromes génétiques particuliers. Nous ne citerons parmi eux que le syndrome CHARGE* qui affecte de nombreux enfants et dont la prise en charge précoce donne des résultats positifs dans les contrôles comportementaux et les apprentissages neuro-moteurs.


Mon expérience s’est aussi développée dans les modes de réhabilitation avec des personnes cérébrolésées depuis 2005 en développant des leçons de Feldenkrais en groupe adaptées aux personnes “autrement capables”, alimentées par les découvertes de la neuro-plasticité. Ces approches ont fait l’objet de stage de partage d’expérience (2008 à 2018) entre les personnes concernées et les praticiens Feldenkrais désireux de rencontrer ces personnes.

J’ai participé à l’encadrement de partage d’expérience dans l’approche des enfants “neuro-atypiques”, et j’ai accompagné Jérôme Pisani dans le cadre de deux stages à La Châtre afin de le soulager dans ses interventions.


Je poursuis ma connaissance dans le Feldenkrais en étant responsable du groupe de traductions des volumes des leçons Alexander Yanaï pour l’association “Feldenkrais France” et la communauté des praticiens Feldenkrais.


*CRESAM: Centre national de Ressources Handicaps Rares-Surdicécité)

*CHARGE : Acronyme :

            C : colobome;

            H : heart disease : pathologies cardiaques ;

            A : atrésies choanales, fermeture des orifices naso-pharingés ;

            R : retard de développement/croissance ;

            G : hypogonadisme, anomalie génito urinaire ;

            E : ear anomaly : malformation de l’oreille

Contact : joelle.minvielle9@orange.fr

Depuis mon adolescence, l’union corps-esprit a marqué mon vécu notamment à travers la danse, classique puis contemporaine. Ainsi j’ai choisi de me former à la Méthode Feldenkrais en parallèle aux études de psychologie (DESS Psychologie clinique et pathologique obtenu à l’université Paris 5 René Descartes en 1995). Durant ces mêmes années, la naissance rapprochée de mes trois enfants a orienté mon intérêt vers le développement du tout-petit, notamment préverbal

J’ai alors poursuivi ma formation en m’initiant à l’accompagnement psycho-pédagogique des parents durant la première année avec leur bébé (PEKiP à Hambourg), puis dans le champ des interventions thérapeutiques précoces (auprès du couple Papousek à Munich), et approfondi mes connaissances du développement sensoriel et moteur dans une approche inspirée par Feldenkrais, par la méthode Child’Space centrée sur les 0-2 ans, avec Chava Shelhav. L’expérience professionnelle en cabinet libéral, en même temps que dans divers établissements d’accueil de la petite enfance en banlieue parisienne, au contact non seulement de jeunes enfants, mais aussi des adultes parents et professionnels de la petite enfance, m’a incitée à développer une approche intégrant la pensée et la pratique de la Méthode Feldenkrais dans ma pratique de psychologue. Cette réflexion, présentée comme un dialogue entre la théorie développementale de Henri Wallon et la pratique Feldenkrais, sur la base d’études de cas et à l’appui de connaissances plus récentes issues des neurosciences, a fait l’objet de ma thèse doctorale, soutenue dans le département de pédagogie inclusive à l’université de Bremen en 2012, et publiée chez Lehmanns Media (Allemagne) en 2013. La suite de mon parcours, toujours sur le terrain, mais désormais aussi en qualité de formatrice en différents lieux de l’enseignement supérieur, comme en master d’art-thérapie, auprès d’enseignants (école élémentaire, collègue, lycée), de psychomotriciens et de podologues, a été marquée par la rencontre de plus en plus fréquente avec des problématiques relevant de traumatismes: dans le contexte des attentats bien sûr, mais aussi des situations de réfugiés, et celles d’enfants et d’adultes évoluant péniblement dans des climats de violence, familiale et/ou sociale. 

D’où le choix de passer un DU Psychotraumatologie à l’université Paris 5 René Descartes, en 2017. L’apprentissage continue… à travers chaque rencontre et tout au long de la vie, les connaissances venant jalonner de leurs questions nos parcours initiatiques, individuels et collectifs. Depuis mon adolescence, l’union corps-esprit a marqué mon vécu notamment à travers la danse, classique puis contemporaine. Ainsi j’ai choisi de me former à la Méthode Feldenkrais en parallèle aux études de psychologie (DESS Psychologie clinique et pathologique obtenu à l’université Paris 5 René Descartes en 1995). Durant ces mêmes années, la naissance rapprochée de mes trois enfants a orienté mon intérêt vers le développement du tout-petit, notamment préverbal

J’ai alors poursuivi ma formation en m’initiant à l’accompagnement psycho-pédagogique des parents durant la première année avec leur bébé (PEKiP à Hambourg), puis dans le champ des interventions thérapeutiques précoces (auprès du couple Papousek à Munich), et approfondi mes connaissances du développement sensoriel et moteur dans une approche inspirée par Feldenkrais, par la méthode Child’Space centrée sur les 0-2 ans, avec Chava Shelhav. L’expérience professionnelle en cabinet libéral, en même temps que dans divers établissements d’accueil de la petite enfance en banlieue parisienne, au contact non seulement de jeunes enfants, mais aussi des adultes parents et professionnels de la petite enfance, m’a incitée à développer une approche intégrant la pensée et la pratique de la Méthode Feldenkrais dans ma pratique de psychologue. 

Cette réflexion, présentée comme un dialogue entre la théorie développementale de Henri Wallon et la pratique Feldenkrais, sur la base d’études de cas et à l’appui de connaissances plus récentes issues des neurosciences, a fait l’objet de ma thèse doctorale, soutenue dans le département de pédagogie inclusive à l’université de Bremen en 2012, et publiée chez Lehmanns Media (Allemagne) en 2013. 

La suite de mon parcours, toujours sur le terrain, mais désormais aussi en qualité de formatrice en différents lieux de l’enseignement supérieur, comme en master d’art-thérapie, auprès d’enseignants (école élémentaire, collègue, lycée), de psychomotriciens et de podologues, a été marquée par la rencontre de plus en plus fréquente avec des problématiques relevant de traumatismes: dans le contexte des attentats bien sûr, mais aussi des situations de réfugiés, et celles d’enfants et d’adultes évoluant péniblement dans des climats de violence, familiale et/ou sociale. 

D’où le choix de passer un DU Psychotraumatologie à l’université Paris 5 René Descartes, en 2017. L’apprentissage continue… à travers chaque rencontre et tout au long de la vie, les connaissances venant jalonner de leurs questions nos parcours initiatiques, individuels et collectifs.

Auparavant artiste-chorégraphique, interprète, j’ai enseigné la danse contemporaine depuis 1984.

Depuis toujours , je me suis intéressée aux pédagogies alternatives, innovantes : afin d’y trouver des ressources pour transmettre la danse et amener tout individu vers sa propre expressivité.

Que ce soit au cours de projets spécifiques mêlant les arts plastiques et la musique, ou sur des temps hebdomadaires, j’ai développé des parcours d’exploration pour que l’enfant -quelque soit son niveau en danse et son habilité à danser- trouve le plaisir d’agir et développe une autonomie dans l’espace, le jeu de ses coordinations motrices, le rapport à la musique. Les enfants avec des handicaps légers étaient accueillis sans distinction. Déjà émergeait une forme d’inclusion.


C’est en m’observant enseigner et transmettre que ma directrice pédagogique de l’époque (Vaulx-en-Velin dans le Rhône, 1985-1999) m’a parlé de la méthode Feldenkrais, pensant que je la connaissais et m’en inspirais…Comme ce n’atait pas le cas elle m’invita à un atelier de pratique de la « Prise de conscience par le Mouvement ». Je fus convaincue. La méthode Feldenkrais développe des principes de mouvements et de relations qui remettent en question et m’invitent à rechercher ce lien entre mouvement et action.


Un autre aspect est un accident personnel enfant qui a laissé un handicap au niveau du coude droit (je ne peux plus ni l’allonger ni le plier  complètement) ; il a fait de moi une danseuse « atypique » et j’ai construit mon histoire avec cet handicap et non contre lui.

J’ai aussi reçu des séances d’Intégration fonctionnelle qui m’ont permises de développer des stratégies pour changer des habitudes : sans trop vouloir en laissant mon cerveau réorganiser l’ensemble.

Si la méthode Feldenkrais a fait parti de mon développement depuis mes 24 ans, c’est en 2000 que je me forme auprès de Mme Myriam Pfeffer , et d’autres formateurs renommés. Depuis je développe mon travail auprès des adultes, de l’enfant et du danseur. Je travaille aujourd’hui à temps plein.


Pour mieux m’adresser aux enfants neuro-atypiques, j’ai suivi , en 2015, une formation complémentaire d’un an avec Jeremy Krauss, formateur international à la méthode Feldenkrais, qui a développé une approche très pertinente, et efficace : le JKA.

Ma formation est complétée de diplômes universitaires : deux mémoires m’ont amené à développer une pensée théorique plus complète, plus affinée, de mettre en rapport mon travail et ma recherche de façon critique.

Je suis aujourd’hui des enfants âgés de 5 mois à 15 ans (suites d’avc, maladies génétiques, neuro-dégénératives, épilepsies) à Marseille à Perpetuum Mobile. 

J’interviens en structures ( Solidarité Enfants Sida, La halte d’à côté Fondation d’Auteuil, PEMA, école Montessori – Marseille , Des rêves pour Yanis- Orléans) . J’ ai développé une lecture corporelle de l’enfant dans son milieu d’accueil. Je participe à l’élaboration de projets pédagogiques avec les équipes socio et médico-éducatives.

Je poursuis ma recherche en étant régulièrement supervisée.

Diplômes :

·    1990 / Diplôme d’état en danse contemporaine

·    2004 / Certification de praticienne Feldenkrais – Accord Mobile- avril 2004

·    2010 / Diplôme universitaire « Techniques du corps et monde du soin », Université Paris 8

Mémoire de D.U « La méthode Feldenkrais en crèche : une lecture corporelle de la séparation »TOUATY DU 2010

·    2013 / Master 1 – département Danse, université Paris 8 www.danse.univ-paris8.fr

Mémoire de master :« Une étude de cas en méthode Feldenkrais : les plis de l’interrelation »M- Master 1- Touaty -Université Paris VIII

·    2016 : certificat : « Praticienne Thérapeute JKA »

Suivez-nous sur notre page Facebook ou en vous inscrivant à notre Newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !